Le Marché Actuel

L’incertitude économique, politique et fiscale élevée, la compression des marges des sociétés ainsi que leur faible taux de production devraient, comme en 2015, amener à une baisse de la demande des acteurs économiques locaux voir nationaux.

Nous avons  sur notre département encore quelques rares offres de foncier permettant des clefs en mains dans des zones en plein développement et surtout l’opportunité de répondre, le cas échéant, à la simple demande de locaux d’activités ou stockage qui souffrait à l’époque d’un parc vieillissant.

Après le ralentissement de 2014 et 2015, les demandes restent soutenues sur ce premier trimestre mis, à un niveau assez bas et, leur qualité demeure fragile.

Tandis que certains grands comptes sont réellement en recherche d’emplacement de premier ordre, certains sont contraints à des stratégies par le manque de visibilité à cout et moyen terme, d’autres sont plutôt dans une tendance d’attentisme.

Par conséquent, le niveau de la demande reste soutenu dans notre département mais, les délais de réalisation restent encore longs.

Néanmoins notre région Est Varoise bénéficie d’une dynamique de part le développement de zones d’activités logistiques comme la Zone des Bréguières aux Arcs-sur-Argens  avec des locaux disposant de bureaux clefs en mains et d’entrepôts avec quais de déchargement.

A Fréjus comme le Pôle BTP et dorénavant  le pôle Production où de nombreux fonciers permettent la réalisation de bâtiments dédiés.

La réalisation de locaux neufs dans la ZAC des Garillans à Roquebrune-Sur-Argens, répondant ainsi à un manque récurrent de locaux pour les TPE et PME souhaitant créer ou développer leur entreprise, en louant ou en achetant à des coûts maitrisés et bénéficiant ainsi de toute la fiscalité en découlant.